Menu Fermer

Adblue® : tout ce qu'il faut savoir sur ce carburant et le choix d'une cuve

Direct-cuves.fr vous présente son guide de choix complet sur « l’AdBlue » pour vous aider à appréhender tous les aspects de ce carburant et à choisir au mieux la cuve la plus adaptée à vos besoins parmi notre gamme de cuves de stockage, de transport et de distribution d’Adblue.

Vous apprendrez les différentes normes de l’AdBlue, les cas d’utilisation et les propriété de ce carburant ainsi que les critères de choix de votre cuve.

🔍 En Bref

  • L’Adblue est un carburant biodégradable
  • Tous les poids lourds produits depuis octobre 2016 sont équipés d’un réservoir Adblue
  • L’Adblue doit être stocké dans des contenants adaptés
  • Pour choisir le contenant il faut prendre en compte la quantité à stocker, le lieu ainsi qu’avec ou sans bac de rétention
  • Trouvez votre cuve Adblue® sur Direct-cuves.fr

qu'est-ce que l'Ad-Blue ?

L’AD-Blue (généralement écrit Adblue) est un carburant non naturel crée à base de 67,5% d’eau déminéralisée et 32,5% d’urée. Son utilisation permet de transformer 85% des polluants (oxydes d’azote appelés NOx) en vapeur d’eau et azote inoffensif.
C’est un carburant aux propriétés impressionnantes. En effet,, il est biodégradable, non polluant, soluble dans l’eau et incolore. De plus, il est non toxique et ininflammable donc non soumis à la réglementation relative aux produits dangereux (comme le GNR ou l’Essence). Cependant, il ne doit pas être jeté dans les égouts ou dans les eaux et il relève de la réglementation sur les déchets spéciaux.
Ce carburant est utilisé par les véhicules équipés de la technologie SCR (« Selective Catalytic Reduction », ou, en français, « Réduction Catalytique Sélective »), une technologie permettant donc de limiter la pollution des véhicules de chantier.
Concrètement, un catalyseur est monté sur le silencieux du véhicule et avec l’ajout d’AdBlue®, les émissions d’oxydes d’azote seront ainsi réduites jusqu’à 85 %. De plus, cela permet en sus de réaliser une économie de carburant pouvant aller jusqu’à 10 %.
L’AdBlue est injecté dans les gaz d’échappement à l’entrée du catalyseur. Une réaction chimique va alors transformer les oxydes d’azote en vapeur et azote non nocifs pour l’environnement.

adblue

Les normes du carburant adblue ?

Tous les poids lourds construits depuis Octobre 2006, (également bus, bennes à ordures…) sont équipés d’un système de réduction catalytique qui utilise l’AdBlue.
Seuls les véhicules équipés du réservoir spécifique pour AD-Blue peuvent s’en servir et, de plus, lors d’un achat de véhicule, le revendeur a l’obligation d’informer le client si l’AD-Blue est requis sur le véhicule choisi.

Les normes EURO V et EURO VI :
Les émissions d’oxydes sont considérées comme des produits polluants. Ainsi, depuis 1996, les émissions de gaz d’échappement sont de plus en plus ciblées par des législations visant à les réduire. Ces émissions provoquent des pluies acides et dégradent la couche d’ozone. Les normes européennes, dites normes EURO, fixent les limites de rejets polluants nocifs pour tous les véhicules au-dessus de 3.5 tonnes enregistrés à partir de septembre 2009 pour EURO V et janvier 2014 pour EURO VI.

Ce qu'il faut savoir sur l'adblue ?

L’AD-Blue n’est pas considéré comme un liquide dangereux mais il peut cependant être corrosif sur certains métaux. Par conséquent, son stockage doit se faire dans des cuves en plastique (polyéthylène pour la plupart) ou des cuves en acier Inoxydable. L’ADBLUE peut également être stocké dans des bidons, des fûts ou des cuves selon la quantité à entreposer. Attention à ne pas transporter ou stocker de l’AD-Blue dans des récipients non-prévus à cet effet, comme une cuve pour essence ou GNR par exemple, ou dans des réservoirs ne comportant pas l’inscription AD-Blue. Il ne faut pas non plus le mélanger à des eaux du robinet ou autres liquides ar l’AD-Blue n’est pas un additif mais un carburant.

Si de l’AD-Blue est projeté sur une surface à risque (béton/métal…), il est conseillé de le nettoyer rapidement pour éviter les risques d’une éventuelle corrosion. Si vous en avez sur la peau, un simple lavage à l’eau est suffisant. Quelques irritations pouvant toutefois survenir, il est conseillé de porter des gants et des vêtements lorsque vous manipulez ce carburant afin d’éliminer tout risque éventuel.

Pour un stockage efficace, il est recommandé de le stocker en intérieur à l’abri du soleil dans des températures comprises entre 0 et 30°C. Vu qu’il s’agit d’un liquide à base d’eau et d’urée, il gèle à -11°C mais sa composition simple permet toujours de l’utiliser après décongélation. Faites cependant attention lorsqu’il atteint une température de +40°C car il se transforme aors en ammoniac. Refroidissez votre container AdBlue s’il devient trop chaud en pulvérisant de l’eau sur le container scellé.
Il faut évidemment éviter d’introduire des poussières, substances ou autres corps étranger au mélange afin d’en conserver la pureté et de ne pas altérer son fonctionnement. Manipulez votre AD-Blue avec des accessoires propres (cruches, bidons, entonnoirs…). Pour finir, il ne faut pas utiliser d’autres carburants, même à bases d’urées, qui ne seraient pas de l’AD-Blue sur vos moteurs SCR au risque de le détruire.

Comment choisir sa cuve adblue ?

Utilisation et quantité requise :
Déterminez la quantité de carburant dont vous aurez besoin et choisissez le modèle le plus adapté. Pour du transport, les cuves sont en règle générale de contenance réduite alors que pour du stockage, vous trouverez des cuves allant de 130 à 12 500L.

Lieu de stockage :
Une fois la quantité décidée, interrogez-vous sur le lieu où vous souhaitez entreposer votre cuve. Certains modèles sont mieux adaptés à un lieu à un autre. Que ce soit un stockage intérieur ou extérieur, certains modèles doivent obligatoirement être installés dans un endroit clos. Ne pas négliger de protégez votre cuve contre les intempéries et les méfaits des rayons U.V pour garantir l’intégrité de votre cuve.

Cuve simple/double paroi et matériaux :
> La cuve simple paroi est légère et facilement transportable (sur chariot ou grâce aux poignées). L’entretien de ces cuves est aisée et rapide. Cependant il faut ajouter un bac de rétention à la cuve, un réservoir étanche, afin de récupérer le liquide en cas de fuite et éviter un déversement sur le sol.

> La cuve double paroi permet d’éviter l’ajout de ce bac de rétention puisque la cuve possède un 2nd réservoir de confinement pour éviter les fuites éventuelles. Elle doit être impérativement fixée sur un sol maçonné.
Pour les matériaux des cuves AD-Blue, il est recommandé un stockage dans du polyéthylène ou PEHD (polyéthylène haute densité) ou dans de l’acier inoxydable. Il s’agit donc des matériaux principaux utilisés pour la confection des cuves AD-Blue. Pour le transport, il est privilégié d’utiliser des cuves en acier et PEHD car elles sont plus résistantes.
Mais le PEHD est cependant le matériau présentant le plus d’avantages : il ne craint pas la corrosion, il est imperméable, il est résistant au vieillissement lié aux UV, aux chocs et à la fissuration.

Enfin, pour l’intérieur, opter pour une cuve en polyéthylène ou en PEHD.

Les cuves adblue sur direct-cuves.fr

Chez Direct-cuves.fr, nous vous proposons une large gamme de cuves AD-Blue. De la cuve fixe à la cuve de transport, vous trouverez la citerne idéale pour vos activités.

Pour faciliter votre sélection, vous pourrez vous aider avec notre système de filtrage dès la première page qui vous permettra d’effectuer plus facilement une première sélection de produits et ainsi vous aidera à sélectionner la cuve la plus adaptée à vos besoins.

Vous pourrez choisir en fonction de votre métier, de l’utilisation, en fonction de la contenance, de la longueur des flexibles, du matériau, de la paroi et de bien d’autres critères la cuve idéale !
Si vous avez besoin de plus d’informations sur le choix et l’achat d’une cuve AD-Blue, n’hésitez pas à nous contacter !