Menu Fermer

Comment choisir sa cuve à essence ?

Tout ce qu’il faut savoir sur les cuves à essence : description, utilisation et stockage.

Notre site Direct-cuves.fr vous présente une sélection de cuves essence de haute qualité et des plus grandes marques du secteur. 

Direct-cuves vous présente son guide complet sur « l’essence », pour vous aider à comprendre tous les aspects de ce carburant et choisir au mieux la cuve la plus adaptée à vos besoins, parmi notre gamme de cuves de stockage d’essence, de cuves de distribution d’essence et de cuves de transport d’essence.

Qu’est-ce que l’essence ?

L’essence est un liquide dangereux car hautement inflammable. Il est issu de la distillation du pétrole et est utilisé en tant que carburant dans les moteurs de type combustion interne. Il n’est pas pur, c’est un mélange d’hydrocarbures et d’additifs pour carburants.  

Considéré comme carburant à risques, son stockage, son utilisation et son transport sont particuliers et réglementés. Les matériaux des cuves sont spécialement étudiés pour l’essence, donc n’utilisez pas d’autres types de cuves pour le stockage ou le transport de votre essence.

Les normes essence

L’essence est un liquide inflammable de 1re catégorie (coefficient 1), avec un point d’éclair en dessous de 55°C, mais ne répondant pas à la définition d’un liquide extrêmement inflammable.

Si l’essence est stockée dans un réservoir à double enveloppe avec un système de détection de fuite, le seuil de déclaration est multiplié par 5. Les réservoirs essence doivent être équipés d’une deuxième enveloppe étanche et il doit être possible de se rendre compte de la moindre perte d’étanchéité (bac de rétention obligatoire si cuve simple paroi). Ce dernier point n’est valable que pour le stockage.

Les réservoirs doivent être fabriqués selon les normes françaises ou européennes ou selon toute autre norme d’un État membre de l’U.E. reconnue équivalente.

Selon ADR, l’essence (N° ONU 1203) fait partie de la classe 3, c’est-à-dire celle des liquides inflammables et du groupe d’emballage II.

Pour être transporté dans un emballage homologué (fûts, jerricane, GRV), l’emballage doit être qualifié pour le groupe d’emballage II (la lettre Y figurant sur le N° d’homologation du contenant). 

La cuve de transport doit obligatoirement être homologuée ADR pour le transport sur véhicule et sur route.

Contraintes réglementaires pour le stockage non enfoui.

Code de L’environnement, Titre 1er, Nomenclature des Installations Classées.

Arrêté du 1er juillet 2004 fixant les règles du stockage de gasoil pour les Installation Non Classées.

Norme directives ATEX obligatoire pour toute cuve équipée de sa pompe, les directives européennes 1999/92/CE et 1994/9/CE s’appliquent. Directive 1999/99/CE (directive exploitants) : directive concernant les prescriptions minimales visant à améliorer la protection en matière de sécurité et de santé des travailleurs susceptibles d’être exposés au risque d’atmosphères explosives.

Stockage extérieur et intérieur de l’essence

En complément de l’explication des normes de stockage, il convient d’expliquer les détails pour le stockage en extérieur et intérieur d’une cuve essence aérienne.

Stockage de l’essence à l’extérieur

Comme expliqué ci-dessus, les réservoirs doivent être équipés d’une deuxième enveloppe étanche et il doit être possible de se rendre compte de la moindre perte d’étanchéité.

La cuve simple paroi est autorisée si elle est placée dans une cuvette de rétention étanche, dont la capacité sera égale au minimum à la plus grande de ces 2 valeurs :

  • 100 % de la capacité de la plus grande cuve.
  • 50 % de la capacité totale des cuves.

De plus, les cuves doivent être opaques afin de garantir la qualité de l’essence et éviter son altération causée par les rayons U.V. La fixation des réservoirs s’effectue obligatoirement sur un sol préalablement préparé, un sol au plan maçonné. Pour un stockage important, à partir de 15 000 litres, si l’installation se fait avec plusieurs réservoirs, une distance de sécurité est nécessaire pour séparer chaque réservoir. Cette distance se calcule à 20 % de la largeur du plus grand réservoir et la distance minimale est de 1.5 m. Pour une protection supplémentaire, tous les réservoirs doivent être entourés d’une clôture de 1.75 m de hauteur. 

Pour le stockage extérieur, il ne faut pas oublier que les cuves doivent être stockées à une distance de sécurité du bâtiment, ainsi, respectivement :
De 0 à 2500 L
0m (ils peuvent être collés au bâtiment)
De 2501 à 6000 L
1 m du bâtiment (au minimum)
De 6001 à 10 000 L
6 m du bâtiment (au minimum)
De 10 001 à 50 000 L
7 m du bâtiment (au minimum)
Pour > 50 000 L
10 m du bâtiment (au minimum)

Faites attention à ces conditions de stockage si vous voulez optimiser vos installations et garder la sécurité des personnes, de votre réservoir, de votre installation à leur maximum et éliminer tous risques d’être en dehors des législations.

Stockage de l’essence dans un bâtiment

Comme expliqué précédemment, les réservoirs doivent être équipés d’une deuxième enveloppe étanche et il doit être possible de se rendre compte de la moindre perte d’étanchéité.

La cuve simple paroi est autorisée si elle est placée dans une cuvette de rétention étanche, dont la capacité sera au moins égale à la contenance de la cuve. 

Pour le stockage d’essence dans un bâtiment, lorsque la capacité de la cuve est supérieure à 2500 litres, il faut un local exclusif, fermé, aéré et ayant des caractéristiques de résistance coupe-feu.

Si vous voulez également stocker de grandes quantités, supérieures à 10 000 L, c’est aussi possible en bâtiment. Pour des réservoirs de même nature, s’ils sont de même capacité et de même hauteur, ils peuvent être mis en batterie en vue de constituer un stockage d’une capacité totale importante. Leur interconnexion doit être réalisée sur leur partie supérieure et ils doivent être installés au même niveau.

Transport de l’essence

Les stations de transport d’hydrocarbures mobiles par GRV (Grands Récipients pour Vrac) sont aussi soumises à des législations spéciales. Ces stations permettent de transporter de l’essence sur des distances éloignées et ainsi ravitailler tous vos véhicules. Tout transport d’hydrocarbures par GRV est obligatoirement régi par la norme ADR (Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route). L’ADR est un règlement européen en vigueur en France depuis le 1er juillet 1997. Ce règlement a été plusieurs fois modifié. L’ADR restructuré est en vigueur depuis le 1er janvier 2013.

Le transport par bidon (jerrycan)

Fait partie de la famille des emballages (comme les fûts, par exemple), peut-être en métal ou en matière plastique, de section rectangulaire ou polygonale, muni d’un ou plusieurs orifices. Les jerrycans en plastique dédiés au transport de liquides dangereux sont limités à 60 litres de contenance.

GRV composite

Ce sont de grandes cuves (souvent sur châssis ou remorques) se composant d’éléments d’ossature sous forme d’enveloppe extérieure rigide entourant un récipient intérieur en plastique, comprenant tout équipement de service ou autre équipement de structure. Il est confectionné de telle manière qu’une fois assemblé, l’enveloppe extérieure et le récipient intérieur constituent un tout indissociable qui est utilisé comme tel pour les opérations de remplissage, de stockage, de transport ou de vidange.

GRV (Grand Récipient pour Vrac)

Ce sont des cuves ou réservoirs de taille moyenne, transportables, rigides ou souples, d’une contenance ne dépassant pas 3m3 pour les liquides tels que le gasoil ou l’essence. Il doit être conçu pour une manutention mécanique et doit résister aux sollicitations produites lors de la manutention et du transport.

Les obligations du transport d’hydrocarbures

Pour manipuler les cuves de transport d’hydrocarbures, il faut au préalable avoir suivi une formation de base portant sur le transport de marchandises dangereuses. Tout véhicule transportant un Grand Récipient pour Vrac doit disposer d’un extincteur portatif adapté aux classes d’inflammabilité A, B et C, d’une capacité minimale de 2 kg de poudre. Cet extincteur doit être facilement accessible pour l’équipage. Les GRV métalliques, en plastique rigide ou composite doivent être inspectés par une autorité compétente (APAVE, BVT, LNE) :

Tous les 2,5 ans en ce qui concerne :

  • L’état extérieur,
  • Le bon fonctionnement de l’équipement de service.

Tous les 5 ans en ce qui concerne :

  • La conformité au modèle type, y compris le marquage,
  • L’état intérieur et extérieur,
  • Le bon fonctionnement de l’équipement de service.

Cette inspection permet ainsi la prolongation de la validité de l’homologation. En outre, tout GRV métallique ou composite doit satisfaire à une épreuve d’étanchéité tous les 2,5 ans. Enfin, la durée d’utilisation admise pour le transport de marchandises dangereuses est de 5 ans à compter de la date de fabrication pour les GRV en plastique rigide et GRV composite avec récipient intérieur en plastique.

Prix de l’essence

Le prix des carburants fluctue en fonction de nombreux facteurs, tels que le contexte géopolitique, l’offre/demande, le taux de change, la saison, la région d’habitation, les taxes… Cependant, malgré quelques différences d’une période à une autre, les prix sont quasiment identiques tout au long de l’année.

Direct-cuves et les stations-service essence

Chez Direct-cuves, nous vous proposons une large gamme de jerrycans et cuves à essence, de la cuve fixe à la cuve de transport d’essence, vous trouverez chez nous la cuve idéale pour vos activités. 

Pour faciliter votre choix, vous pourrez dès la première page utiliser notre système de filtrage, qui vous permettra d’effectuer plus facilement une première sélection de produits et vous aidera ainsi à sélectionner la cuve la plus adaptée à vos besoins.

Vous pourrez choisir en fonction de votre métier, de l’utilisation, en fonction de la contenance, de la longueur des flexibles, du matériau, de la paroi et de bien d’autres manières la cuve idéale !

Si vous avez besoin de plus d’informations sur le choix et l’achat d’une cuve essence, n’hésitez pas à nous contacter !