Menu Fermer

Comment choisir son bac de rétention ?

Tout ce qu’il faut savoir sur les bacs de rétention : description et utilisation. 

Comment choisir le bac avec le bon volume, la bonne matière (acier, plastique…) et l’entretenir pour qu’il dure dans le temps ?

Direct-cuves.fr propose une sélection de bacs de rétention de haute qualité et issus des plus grandes marques du secteur.

Qu’est-ce qu’un bac de rétention ?

Il est établi qu’une seule goutte d’huile peut polluer jusqu’à 1000 litres d’eau. La législation en France punit très sévèrement les délits de pollution des eaux. La sanction peut aller jusqu’à 2 ans d’emprisonnement. Ainsi, lorsque vous stockez vos liquides dangereux, il convient de le faire proprement tout en respectant les normes établies pour protéger l’environnement. Enfin, il ne faut pas oublier de vous protéger des émanations dangereuses. 

Le bac de rétention peut supporter différents réservoirs contenant des produits dangereux ou polluants afin de pouvoir recueillir les gouttes des différents liquides provenant d’éventuelles fuites et écoulements. La fonction du bac est de protéger l’environnement et les personnes ainsi que de garantir et préserver la propreté des espaces de travail. 

Bac de rétention

Il existe toute une variété de bacs de rétention pour de nombreux usages différents. C’est pourquoi, il en existe de différentes tailles : des petites tailles pour un à plusieurs fûts (plastique ou acier) jusqu’aux grandes tailles pour des cuves de plus de 5000 litres. Nous vous proposons des bacs de toutes contenances adaptés à tous vos besoins.

Les normes des bacs de rétention

Le bac de rétention facilite le stockage et le déplacement des liquides dont la manipulation exige la plus grande sécurité. On considère un liquide comme dangereux pour l’environnement quand il est susceptible de créer des dommages aux sols et/ou de souiller les eaux s’il est déversé dans la nature. Dans ce cas, il est aussitôt classé dans le lot des fluides à stocker dans des bacs de rétention, afin d’éviter toute pollution accidentelle. Un bac peut contenir des bidons, flacons, fûts ou cubitainer de 1000 l.

Le stockage des hydrocarbures, des produits polluants et des produits dangereux est réglementé par l’arrêté du 2 février 1998 (modifié en mars 2011). La capacité de rétention du bac va dépendre du classement de votre installation (pour les installations classées). Vous pouvez retrouver la liste des installations sur le site  du développement durable du gouvernement.

Normes bacs de rétention

Pour les installations non classées (la plus grande partie des entreprises), le volume doit être au moins égal à la plus grande de ces deux ratios :

  • Le bac doit contenir 100 % de la capacité du plus grand réservoir de l’installation.
  • Le bac doit contenir au moins 50 % de la capacité totale des réservoirs de l’installation (si installation à plusieurs réservoirs).

Pour tout stockage de fûts et cuves inférieur à 250 litres de contenance, la capacité de rétention doit être la suivante :

  • Pour les liquides inflammables (sauf lubrifiants), la rétention doit être au minimum de 50 % de la capacité totale des fûts.
  • Pour les liquides non inflammables, les bacs doivent contenir au moins 20 % de la capacité totale des fûts.

Il convient de vérifier sur la Fiche Données de Sécurité du produit stocké les différentes incompatibilités de stockage entre les différents produits. Le règlement européen CLP impose que les produits chimiques soient classés et étiquetés. Cet étiquetage permet de connaître rapidement les risques liés au transfert ou au stockage du produit. Les produits chimiques dangereux doivent impérativement être stockés dans des conditions spécifiques. Il faut absolument vérifier que le produit stocké ne soit pas exposé à l’humidité, au froid, à la chaleur ou au contact avec l’oxygène.

Etiquetage des produits
Etiquettage des produits chimiques

La réglementation impose également certaines conditions concernant l’utilisation du bac, telle que l’étanchéité. Par exemple, en cas de stockage externe, votre bac doit être protégé par une bâche. De plus, les produits recueillis dans le bac doivent obligatoirement être rejetés en respectant la réglementation sur les déchets et produits dangereux.

Les bacs de rétention et leurs matériaux

Les matériaux des bacs doivent être adaptés au liquide stocké. 

  • Pour des produits de nature non corrosive, un bac en acier ou en polyéthylène pourra préserver le produit sans risque de destruction du bac et donc de fuites.
  • Pour des produits corrosifs, les bacs en polyéthylène (plastique) sont bien plus adaptés que les bacs en acier, qui risquent de se détériorer et présenter un risque pour le stockage de vos matières dangereuses.

Les bacs de rétention en acier

Parfaits pour stocker des produits inflammables sur rétention, ils constituent la meilleure solution grâce à leur résistance naturelle au feu. En version galvanisée ou peinte, avec ou sans caillebotis, Direct-cuves.fr vous propose des modèles pour des bidons, fûts et cuves de 220 litres. Transportez avec les modèles sur roulettes jusqu’à 2 fûts en toute sécurité. Les bacs de rétention en acier sur pieds peuvent être déplacés par chariot élévateur ou transpalette.

Bacs de rétention en plastique

Les bacs de rétention en plastique

Conviennent parfaitement au stockage de produits polluants et corrosifs. Grâce à leur résistance aux bases et acides, stockez ces produits dangereux en toute sécurité et en conformité avec la législation en vigueur. Direct-cuves.fr vous propose des palettes de rétention en plastique pour bidons, fûts et cuves. Avec passages de fourches ou fond plat pour le stockage sur palette, avec ou sans caillebotis, et même en modèle avec supports de pose intégrés pour poser directement une palette avec vos fûts sur le bac.

Comment choisir votre bac de rétention ?

Comme expliqué précédemment, la première chose à analyser pour choisir votre bac est la nature du contenu. S’il est corrosif – par exemple des acides et bases – un bac en inox ou en plastique est plus approprié. Alors que, s’il n’est pas corrosif, vous pourrez opter pour un bac en acier. La matière du récipient d’origine dans lequel votre liquide est contenu est un bon indicateur du matériau idéal de votre bac de rétention. 

Ensuite, prenez en compte la contenance totale de vos fûts/cuves pour choisir le bac de rétention avec la taille la plus adaptée pour votre installation (50 % minimum de la capacité totale, 100 % de la capacité du plus grand réservoir).

Il convient également de déterminer si le stockage est en extérieur ou à l’intérieur. Pour un stockage à l’extérieur, le bac doit être entreposé sous abri ou alors il devient une armoire en rétention. La raison est très simple, si une fuite survient en même temps que la pluie, le bac ne fera plus du tout office de rétention et risquerait, faute d’intervention extérieure, de laisser s’écouler des liquides polluants dans la nappe phréatique.

Comment choisir son bac de rétention ?

Les points supplémentaires à prendre en compte pour votre choix :

  • Bacs avec fourreaux pour le transport par chariot élévateur ou transpalette.
  • Le bac doit être testé et certifié.
  • Pour les produits inflammables, il faut un stockage sous ventilation permanente, une protection ATEX et une protection coupe-feu.
  • Le bac de rétention doit mesurer au maximum 500 mm sinon l’aération requise est insuffisante, sauf si vous ajoutez une ventilation technique.

L’entretien de votre bac de rétention :

  • Utilisez le bac selon son utilisation d’origine et non avec une utilisation détournée. 
  • Maintenance, entretien et contrôles réguliers (nettoyage, vidange…).
  • Empêcher les dépôts de salissures et la présence d’eau.
  • Dès qu’il y a signe de corrosion, éliminer ces impuretés.
  • L’état du caillebotis est contrôlé professionnellement tous les deux ans au minimum.

Direct-cuves.fr et les bacs de rétention

Direct-cuves.fr vous propose une large gamme de bacs de rétention respectant les législations en vigueur et proposant les meilleurs rendements de conservation. Pour faciliter votre choix, vous pourrez dès la première page utiliser notre système de filtrage, qui vous permettra d’effectuer plus facilement une première sélection de produits et vous aidera ainsi à sélectionner le bac de rétention le plus adapté à vos besoins.

Vous pourrez choisir le bac de rétention en fonction de votre métier, de son utilisation, de la contenance, du matériau et de bien d’autres critères !

Si vous avez besoin de plus d’informations sur le choix et l’achat de votre bac de rétention, n’hésitez pas à nous contacter !